Accueil(Re)découvrez la Réunion avec ExselA la découverte des marchés de la Réunion

Les marchés, ces incontournables...

A la découverte des marchés de la Réunion

Un monde de couleurs, de senteurs, d’accents créoles conjugués aux saveurs du terroir... Sur les marchés de la l'île Réunion, bien souvent situés en front de mer, c’est le cœur de l’île qui palpite. Horaires, astuces et emplacement : petit guide pratique.

Entre maraîchers, fleuristes, vendeurs de jus de fruits et artisans, plonger sous ces allées de parasols géants, c’est humer la Réunion dans ce qu’elle a de plus authentique... et un moyen sûr de faire du shopping à prix raisonnables pour ravir ceux qui n’ont pas eu la chance de vous accompagner dans notre belle île ! On vous dit où et quand les trouver !

Dans l’ouest

LE MARCHÉ DE ST-PAUL :

Certainement l’un des plus pittoresques, assurément le plus vaste. Ce marché hebdomadaire est une institution. Fait rare, il a lieu toute la journée du vendredi ainsi que le samedi matin. Nous vous conseillons toutefois
de vous y rendre le vendredi matin, c’est là que l’affaire bat son plein et que l’ambiance est à son maximum ! Près de 300 exposants s’étirent sur plusieurs centaines de mètres, face à la plage de sable noir. La partie la plus au sud
est consacrée à l’artisanat (vêtements, souvenirs, nappes, objets en cornes de
zébu, bijoux, paniers malgaches... et toute l’inventivité parfois insolite des créateurs locaux), l’autre partie laisse place aux étals de bouche et au marché aux fleurs. On peut y manger sur le pouce, notamment dans un des snacks en bord de mer, et déguster à tarifs amicaux de la cuisine 100% réunionnaise. Les
brochettes de viande sont très réputées et impossible de repartir sans avoir bu l’eau de coco à même la noix...

Où ? Front de mer de la ville de Saint-Paul. Quand ? Vendredi toute la journée et samedi matin.
Quoi ? De tout : fruits, légumes, artisanat, vêtements, animaux...
Où se garer ? Selon l’heure d’arrivée, on peut tenter de s’approcher au
maximum du marché, avec le risque de subir les embouteillages en plein soleil. Pour ceux qui peuvent, n’hésitez pas à vous garer assez loin pour vous rendre au marché à pied, vous gagnerez du temps. Une navette gratuite vous y emmène depuis le parking en face du cimetière marin.
Précautions à prendre : apporter tout ce qu’il faut pour se protéger du soleil !

LE MARCHÉ DE ST-GILLES : petit mais pratique et mignon !

En plein cœur de la cité balnéaire, la place Julius Bénard se transforme tous les mercredis matin en marché à ciel ouvert. Un concentré de son grand frère St-Paulois, où vous retrouverez nombre d’artisans et de maraîchers identiques. Pour qui craint un peu la foule, c’est idéal. Très facile d’accès, il clôt parfaitement une sortie en ville... et vous permet de vous rattraper si vous avez oublié les gousses de vanille ou si vraiment ces petites boucles d’oreille aperçues le vendredi précédent vous trottent dans la tête...
Où ? Place Paul Julius Bénard, dans le centre- ville de St-Gilles. Souvent surnommée place du marché, elle se trouve à deux pas de l’office de tourisme, au cœur d’une galerie marchande bordée de restaurants.
Quand ? Le mercredi de 7h à 12h.
Quoi ? Fruits, légumes, artisanat, vêtements. Où se garer ? Evitez d’arriver par la galerie marchande, les camions de forains encombrent l’accès. Garez-vous aux abords de l’avenue principale si vous venez du sud, près des snacks à l’entrée de la ville...ou dès que vous trouvez une place. St-Gilles n’est pas si grand !

LE MARCHÉ DE L’ERMITAGE :

la sortie du dimanche, à deux pas de l’Alamanda et de l’Ermitage Boutik Hôtel.
Les odeurs de cuisine exotique affluent aux abords de ce sympathique marché dominical. Les riverains s’y pressent pour acheter plats thaï préparés sur place, poulets rôtis, samoussas et autres bonbons piments : le menu de midi, c’est au marché qu’on le trouve ! De l’autre côté de la route, s’étend la partie artisanat. Certains forains privilégiant ce marché, vous pourrez y trouver des inédits si vous avez déjà arpenté les autres marchés de l’ouest... Les boutiques du coin en profitent, toutes sont ouvertes, on peut donc faire son shopping mode ou déco, fait rare le dimanche !
S’il n’est pas le plus pittoresque, ce petit marché sent bon la convivialité, on s’y retrouve en famille ou entre amis autour d’un café pour partager les bonnes choses que l’on vient d’y acheter. Comme un dimanche au bord de l’eau...
Où ? Avenue de Bourbon et sur le Mail de Rodrigues
à l’Ermitage (en face et le long du supermarché Score). Quand ? Le dimanche de 8h à 13h.
Quoi ? Fruits, légumes, artisanat, vêtements, plats préparés.
Où se garer ? Le plus pratique est d’opter pour le parking du supermarché, s’il reste de la place.
Une astuce consiste à se garer à l’arrière, vers le centre équestre. Ou sinon évidemment, à pied depuis l’Alamanda et l’Ermitage Boutik Hôtel !

LE MARCHÉ DE ST-LEU : face à la mer

C’est une longue allée de parasols et d’étals bigarrés qui serpente tout le long du front de mer de cette si jolie ville. A 15 kilomètres de St-Gilles en direction de St-Pierre, St-Leu accueille tous les samedis matin un
des marchés les plus authentiques de la région après celui de St-Paul. Ici tomates et avocats jouxtent les créations textiles, pas d’organisation précise, tout le monde cohabite gaiment. L’atmosphère est unique,
peut-être parce qu’il n’y a que cette seule allée, pas de recoins où se perdre. Ou alors ce sont les filaos et les rondavelles sous lesquels se poser face à la mer avec ses courses. A St-Leu, c’est simple : on est bien !
Où ? Front de mer de St-Leu, dès l’entrée de la ville en venant du nord.
Quand ? Le samedi de 7h à 12h.
Quoi ? Fruits, légumes, artisanat, vêtements,
animaux.
Où se garer ? Les trottoirs des abords de la ville se transforment en parking les jours de marché : n’hésitez pas !

LE MARCHÉ DE ST-PIERRE : le plus important du sud de l’île

Le rendez-vous des forains du sud, encore une fois situé directement sur le front de mer. Vous y trouverez ces étals touffus regorgeant de produits locaux et repartirez les bras chargés de fruits, poissons, œufs frais, piments farcis, achards, sarcives... et même des volailles vivantes. Un vrai marché authentique où l’on harangue le chaland, moins touristique que le marché de St-Paul et juste à l’entrée de la pétillante capitale du sud. A arpenter avant d’aller pique-niquer sur la plage ou de se régaler d’un sandwich bouchon gratiné dans un des historiques camions bars environnants.

Où ? Front de mer de St-Pierre, près de Ravine Blanche, au nord de la ville.
Quand ? Le samedi de 6h à 12h30.

Quoi ? Fruits, légumes, artisanat, vêtements, animaux.
Où se garer ? Comme toujours quand il y a affluence, c’est un peu où vous pouvez... N’hésitez pas à tenter dans les rues qui remontent vers le centre-ville et à marcher un peu !